On peut vous aider ?

Cherchez des réponses ou parcourez les rubriques de notre documentation

Voir aussi:

< All Topics
Print

Comprendre les compartiments

Les compartiments sont des objets logiques qui regroupent et structurent les champs d’un document afin de permettre leur synchronisation avec la base client.

Une organisation arborescente

Les champs d’un document peuvent être regroupés suivant différentes structures :

  • des motifs (démultiplication de plage en vertical)
  • des transpositions (organisation des cellules/champs entre eux dans des croisements de dimensions)
  • des multi-onglets (démultiplication d’onglets, avec leurs compartiments)
  • aucune des structures précédentes : les composants sont considérés comme étant à la racine du questionnaire (démultiplication suivant les entités entre les questionnaires).

Ces différentes structures sont ensuite organisées entre elles de manière arborescente à l’intérieur du questionnaire : un composant appartient à un motif qui peut lui-même se trouver dans un multi-onglet, les composants du motif peuvent eux-mêmes faire partie d’une ou plusieurs transpositions.

Compartiments d'un document GT

Arborescence des compartiments d’un document GT

Motif, multi-onglet et transpositions différent structurellement :

  • Si un composant ne peut appartenir qu’à un motif et/ou un multi-onglet, il peut appartenir à plusieurs transpositions.
  • Une transposition peut « traverser » l’arborescence des multi-onglets/motifs et peut adresser des composants se trouvant dans des motifs différents.

Motif et multi-onglets sont dits des conteneurs car ils contiennent physiquement les composants.
La transposition est une transformation.

Néanmoins, l’intégration de données venant d’une transposition dans un motif/multi-onglet ne concernera que les champs du motif/multi-onglet, même si des composants à la racine ou dans d’autres motifs/multi-onglets sont également concernés par la même définition de transposition.

Clés des données

Grâce à cette organisation, toutes les données envoyées et reçues dans les questionnaires peuvent être organisées au travers de clés de la même manière que dans des tables d’un SGBD :

  • Les questionnaires envoyés sont distingués les uns des autres grâce à la clé des axes de diffusion
  • Les réponses reçues sont distinguées les unes des autres visuellement grâce à la clé des axes de validation (incluant axes de diffusion et axes de validation supplémentaires)
  • Les réponses intégrées peuvent être distinguées simplement grâce à la clé des axes de validation. Cependant d’autres axes-clés (comme les dates) peuvent être ajoutées pour historiser ou enregistrer toutes les réponses fournies par les correspondants
  • La structure en compartiments à l’intérieur du questionnaire est un reflet des relations hiérarchiques père-fils entre les tables de la base client (relations potentiellement exprimées par l’intégrité référentielle).

Pour préciser ce dernier point, chacun des niveaux dans l’arborescence des compartiments ajoute ses propres clés à la hiérarchie :
– la racine du questionnaire a pour clé les axes de validation (diffusion + validation supplémentaire)
– un multi-onglet ajoute la clé de l’axe de multi-onglet (qui peut être une concaténation de plusieurs champs)
– un motif ajoute les composants clés du motif (GTCLE dans GTMOTIF), pour peu que cette clé existe et que celle-ci soit une clé naturelle.
– une transposition ajoute la clé de ses axes hors axe valeur

La détermination des clés dans le processus de collecte permet la maîtrise des données au lancement, à la saisie et à l’intégration.

Was this article helpful?
0 out Of 5 Stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Next Racine
Table of Contents