On peut vous aider ?

Cherchez des réponses ou parcourez les rubriques de notre documentation

Voir aussi:

< All Topics
Print

Modes d’intégration

Principes de l’intégration de données

L’intégration de données issues d’un compartiment de questionnaire dans une table d’accueil se fait suivant l’un des deux modes d’intégration par pivot ou de mise à jour sur champs clés :

Import par pivotMise à jour sur champs clés
Remplacement des lignes complètes existant dans la table d’accueil par les lignes équivalentes dans les données d’entrée

On peut choisir de n’ajouter que les nouvelles lignes
Modification des valeurs de certains champs pour les lignes dans la table d’accueil équivalentes aux lignes des données d’entrée

Les lignes supplémentaires peuvent être ajoutées
MécanisMécanisme détailléme détailléMécanisme détailléMise à jour sur champs-clés

Seuls les champs communs (i.e. de même nom) aux données d’entrée (issues du compartiment) et à la table d’accueil sont pris en compte lors de l’intégration. L’équivalence entre noms des composants et champs de la table tient compte de la casse.

Les données issues du compartiment comprennent les champs propres au compartiment, les champs de tous les compartiments parents, les axes de distribution et les colonnes Calame (les colonnes Calame sont des informations supplémentaires configurables dans l’action d’intégration).

Les deux modes d’intégration par pivot et en mise à jour sur champs clés sont conçus de manière à ce que, correctement configurées, les actions d’intégration puissent être exécutées plusieurs fois sans générer de doublons dans la table d’accueil.

L’intégration est toujours réalisée en intégrant les données issues d’un compartiment et de tous les compartiments parents dans une table intermédiaire/temporaire et de déverser ensuite ces données dans une table finale d’accueil.

Choisir l’import par pivot ou la mise à jour sur champs clés

Le choix de l’import par pivot et de la mise à jour sur champs clés peut-être délicat, voici donc quelques caractéristiques types :

 Import par pivotMise à jour sur champs clés
CaractéristiquesMise à jour d’ensemble d’enregistrements complets (tous les champs présents dans la table d’accueil sont altérés, les autres champs retrouvent la valeur par défaut)- Mise à jour colonne par colonne sur certaines lignes

- Pas de gestion des suppressions d’enregistrements
A utiliser quand...- Il n’existe pas de clé primaire dans les données ou la clé primaire comprend trop de champs (cas des motifs-lignes qui sont des listes brutes)

- Lorsque le nombre de lignes peut changer entre deux intégrations (en plus ou en moins)
On veut préserver les valeurs de colonnes (parce qu’issues d’un autre processus)
Pièges à éviterIntégrité référentielle par clé primaire non naturelle (Id compteur ou NuméroAuto) dans la table d’accueil

Oublier la date dans les axes pivots si les données sont récurrentes

Inclure la date d’arrêté dans les axes pivots ce qui occasionnera une historisation des réponses (la dernière réponse de chaque session)
- Les champs clés ne sont pas la clé primaire de la table d’entrée

- Les champs absents de la table d’entrée doivent avoir une valeur par défaut lorsque des enregistrements sont à ajouter

- Suppression de lignes à tracer (à moins de traiter la suppression de lignes par un champ marquant les lignes supprimées)

- Lorsque l’on ne veut gérer que les nouveaux enregistrements

- Champs clés incluant un numéro de ligne de motif

ATTENTION : dans tous les cas, les champs du pivot ou les champs clés de la mise à jour ne devront pas contenir de valeurs NULL (chaînes vides ou aucune valeur dans la cellule du questionnaire)

Les clés étrangères non naturelles ne peuvent être gérées directement par l’action d’intégration.

Dans les deux modes, l’import ne pourra réellement être utilisé que si la table de destination a une structure proche (en termes de champs) de celle du compartiment (la table de données d’entrée est construite sur le modèle de la table d’accueil).

Les table et vue intermédiaires d’intégration permettent de s’affranchir de cette limitation

Points à prendre en considération

L’intégration des résultats des questionnaires dans la base de données est généralement l’achèvement du projet. Elle peut donc paraître délicate car tous les éléments qu’elle fait intervenir doivent être définis correctement (questionnaire, définition des tables d’accueil pour les données intégrées, etc…).

– penser à tester des campagnes successives, lorsque les campagnes sont récurrentes (mois et mois suivant, par exemple)

– penser à tester des intégrations successives : pour une même campagne, l’action devrait pouvoir être exécutée deux fois ou plus par le gestionnaire afin d’intégrer les réponses correctrices de la part des correspondants

– si deux compartiments d’un même questionnaire intègrent les données dans une même table, les intégrations doivent être définies avec encore plus d’attention : il convient généralement de vérifier l’ordre d’intégration des compartiments et de déterminer les axes permettant de séparer simplement les données de ces compartiments les uns des autres.

– ne pas hésiter à utiliser toutes les contraintes dans les tables d’accueil (non nullité, index uniques, intégrité référentielles) pour éviter d’intégrer des données incorrectes.

Was this article helpful?
0 out Of 5 Stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Next Import par pivot
Table of Contents