On peut vous aider ?

Cherchez des réponses ou parcourez les rubriques de notre documentation

Voir aussi:

< All Topics
Print

Intégration différentielle

Par défaut, l’intégration prend en compte la totalité des entités d’une publication. L’impact sur les performances peut être important si la publication comporte un grand nombre d’entités et/ou une importante volumétrie de données dans chaque document.

Principe

Intégration différentielle

Sélection de l’intégration différentielle

L’intégration différentielle peut améliorer les performances d’intégration.

Lorsque l’intégration différentielle est activée, le serveur enregistre, pour chaque entité, la date de dernière intégration. La première intégration prendra en compte la totalité des entités. Lors des intégration suivantes, le serveur comparera, pour chaque entité, la date de réception de la dernière réponse à la date d’intégration de l’entité. Seules les entités pour lesquelles la date de réception de la dernière réponse est postérieure à la date de dernière intégration seront effectivement intégrées.

Points de vigilance

L’intégration différentielle ignore les statuts de validation. Aussi, vous ne devriez pas utiliser l’intégration différentielle si votre action d’intégration utilise un statut de validation autre que « tous ».

Par ailleurs, l’enregistrement des dates d’intégration est réalisé à le seconde près. Si le réception de réponse et l’exécution de l’action d’intégration interviennent à la même seconde, il est possible que la réponse ne soit pas intégrée, mais elle le sera lors la prochaine intégration.

Was this article helpful?
0 out Of 5 Stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Previous Intégration avancée
Table of Contents